Les qualités du bon espion (Episode 3)

Beryl 614 met en avant deux qualités, essentielles à ses yeux, pour être un bon officier de renseignement.

Commentaire personnel :

Là encore, cet épisode m’aura permis d’aborder deux idées importantes :

– La principale arme de l’espion moderne, c’est son clavier d’ordinateur… Il faut en avoir conscience pour s’éloigner de l’image un peu fausse véhiculée par les films d’espionnage.

– La nécessité absolue d’être un homme, ou une femme, parfaitement honnête, pour embrasser ce métier si particulier. Evoluer dans un monde tordu, utiliser, parfois, des techniques que la morale réprouve, ne signifie pas que l’agent, lui, ne doit pas suivre et respecter un solide code moral. Bien au contraire.

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu